La marche à pied, c’est bon pour le moral des retraités

Voulez-vous connaître la recette pour gagner du bien-être, de la mémoire et de l’énergie quand vous serez à la retraite ? Cette recette n’est pas à base de poudre de perlimpinpin. Ce remède miracle, c’est la pratique d’une activité physique !

Pourquoi faire du sport à mon âge, me direz-vous ? Vous avez l’foie qu’est pas droit, les hanches qui s’démanchent et l’thorax qui s’désaxe. Peut-être aussi des lombaires en l’air, des poumons qui s’époumonent et de l’arthrose qui n’vous fait pas voir la vie en rose. D’accord. Et alors ?

L’activité physique justement c’est bon pour le cœur, les muscles, l’autonomie et la mobilité. En un mot, c’est tenir la vieillesse à distance.
Pas très motivé ? Allez, allez ! On se bouge ! Vous allez voir, ce n’est pas très compliqué et ça fait du bien.
Des petites astuces toutes simples. Quand vous rentrez chez vous, montez par l’escalier au lieu de prendre l’ascenseur. Prenez votre bouteille d’eau… allez prenez en deux, une dans chaque main et levez les bras au ciel. Oh hisse ! une fois, deux fois…
Laissez la voiture au parking et marchez. Marchez pour achetez le pain ou pour aller voir votre ami(e) qui habite à quelques rues de chez vous. La solitude du coureur de fond ? Nous n’en sommes pas là ! Pourtant, et les études l’ont montré, l’aérobie — c’est-à-dire la marche rapide — est un excellent exercice de prévention du déclin cognitif de l’âge. 10 à 20 minutes par jour suffisent. La marche à pied est un remède presque magique pour ralentir les processus de dégénérescence du corps humain.

Alors paré à jogger dans le parc près de chez vous ? Prêt à traverser la ville à pied ? Au retour vous aurez le droit de faire un peu de shopping…